Créer un site internet
Anciens Potain-Manitowoc Charlieu

Nouvelles à la pelle

Au fond des tiroirs   Les images trouvées ça et là, quelques fois enfouies au fond d'un tiroir permettent de voir le chemin parcouru par les générations qui se sont succèdées chez Potain. "Comprendre d'où l'on vient pour mieux savoir où l'on va" très modestement cette rubrique peut y aider.

Plus présente dans la mémoire de Clayettois que chez les autres anciens Potain du groupe, la fabrication des pelles mécaniques sur chenilles ou sur pneus n'en a pas moins écrit des pages glorieuses de la marque. 

Jean Michel Huguet nous donne l'occasion de se rafraîchir la mémoire suite à plusieurs documents qui lui ont été transmis. 
Voir le courrier et les photos qu'il nous a fait parvenir il y a peu. 
bonjour a tous,
On m'a donné cette semaine une enveloppe contenant des documents datant de 1962.
L'entreprise Martinant au Donjon à acheté en 1963 une grue record 7 sur pneus, il y a la doc technique, le devis et un courrier signé de F. Potain. Il y a aussi une très belle plaquette avec des photos des machines de production. Certaines figurent dans le livre "l'inoubliable èpopée".
La personne qui m'a donné ces documents possède aussi (mais souhaite la garder) une faience de Digoin (environ 25 cm) de la grue R7, une merveille...je peux pour une exposition future la récupérer. je n'ai pas trouvé trace sur le net de cette faience, peut-etre surtout parmis les clayettois certains d'entre vous la connaisse?
C'est toujours un plaisir de partager un moment de notre histoire commune, n'hésitez pas a diffuser...
Amicalement
J. M. Huguet

Henri Gaillard qui était également destinataire de ce message n'a pas tardé à apporter sa pierre à l'édifice:
Bonjour à tous; bravo Jean-Michel pour ces découvertes qui font battre mon coeur d'ancien "pellou" ( terme amical donné par les dessinateurs du BE grues à l'époque ). La lettre aurait bien eu sa place dans le bouquin. Pour ma part je regrette que la partie Pelles soit restée la partie congrue  de la période clayettoise des années 50 à 68. Pour mémoire il est sorti près de 1200 machines automotrices de La Clayette et le prix-kilo de ce matériel n'était pas celui de la cornière soudée. Pour les seules R7 de 850 à 900 machines en différentes configurations. Concernant la R7 en céramique je l'ai vu mais bien sûr, je ne la possède ni en vrai ni même en photo: c'est un objet rare et précieux et je comprends le possesseur.
  C'était ma séquence nostalgie..... Amicalement à vous tous.   Henri Gaillard

Img 1218 bImg 1219 b

 

 

 

×