Créer un site internet
Anciens Potain-Manitowoc Charlieu

Voyage 2018

  • Le Mer 20 juin 2018

 

Sortie annuelle : le soleil au rendez-vous.

Difficile de trouver une journée digne d’un mois de juin cette année. La chance a pourtant souri aux Anciens Potain de Charlieu  ce jeudi 14 qui peut être qualifiée de « journée sans nuages » au propre comme au figurée.

Départ à 7h45 sonnantes comme il était prévu sans doute le réflexe de tant d’années à ne pas se laisser doubler par la pointeuse.

Direction Saint Germain Laval où l’Hôtel des Voyageurs attendait de pied ferme les 49 participants. Réception extra dans un cadre agréable où le petit déjeuner les attendait. Rien n’a manqué le pain et les tartines beurrées ou ‘confiturées’, les croissants , le café, le thé bref de quoi envisager l’avenir sereinement.

 A quelques tours de roues, le bourg de Pommiers où les travaux ont compliqués la tache du chauffeur de bus mais, la encore, l’horaire a été tenu. Sous la conduite  de guides particulièrement érudits et pédagogues deux groupes ont pu découvrir l’imposant Prieuré et sa passionnante histoire. Site Clunisien , comme celui de Charlieu, les milles ans d’histoire que comportent cet édifice ont été évoqués avec la déambulation dans des pièces quelques fois surprenantes.  Le clou de la visite revient à l’impressionnante charpente de chêne restaurée à l’identique il y a quelques années grâce au financement du Conseil Général de la Loire propriétaire du lieu.

Le petit déjeuner était déjà loin il était temps de penser à se restaurer direction le Château de la Roche par le chemin des écoliers. L’établissement n’a pas failli à sa réputation puisque la petite friture qui accompagnait l’apéritif n’était qu’une mise en bouche, grenouilles, magret de canard, fromage, vacherin,  les calories brûlées pendant la visite étaient récupérées.

Les plus hardis prenaient ensuite leurs chaussures de marche pour une petite randonnée qui permettait de découvrir un beau point de vue sur la Loire. Plus casaniers l’autre moitié du groupe se défiait à la pétanque. Qui a gagné, qui a perdu, le jeu a été interrompu puisqu’il fallait reprendre le chemin du retour, déjà.

On se séparait en se souhaitant de bonnes vacances et se fixant rendez vous le jeudi 6 septembre pour le concours de pétanque à St Nizier.