Omelette et chansonnettes

Repas annuel des Anciens Potain-Manitowoc

Omelette et chansonnettes

« Le temps idéal pour avoir les pieds sous la table ». La réflexion était sur toutes les lèvres des participants au traditionnel repas de fin d’année des Anciens Potain, ce 15 novembre gris et froid.
Pas moins de 101 convives étaient accueillis dans les locaux du Relais de l’Abbaye, établissement réputé s’il en est.
Quelques nouveaux venus, Jean-Luc, Patrick et Paul et des fidèles de ce rendez-vous comme Jean François et André qui se déplaçaient à l’aide de béquilles et qui font désormais partie de l’espèce( prothésée). Remerciements étaient adressés à Guy et son épouse qui résident près d’Annecy, ils ont tenu, une nouvelle fois, à participer à ce moment de convivialité.
Dans son mot de bienvenue le président demandera d’avoir une pensée pour ceux qui  ne pouvaient être présents ce jour pour raisons de santé ou familiales en souhaitant que leurs ennuis ne soient que passagers.
Le président mettra en suite l’accent sur la tenue de l’assemblée générale de l’association qui se tiendra le 10 janvier 2020 à 14h30 au local avenue Charnay. La présence du plus grand nombre est vivement souhaitée ce jour où sera présenté le bilan de l’année écoulée et les perspectives pour 2020. Certaines décisions devront être approuvées par la majorité des adhérents conformément à ses statuts. Cet aspect statutaire traité fera suite la projection de la « rétro » par l’image. Des archives télévisées des journaux de TF1 et France3 datant de 1993 clôtureront cette parenthèse.
Repas de fête:
Les discours les plus courts étant les plus appréciés il était temps de lever son verre à l’amitié et à la santé de chacun.
Comme d’habitude le repas était à la hauteur de ce rendez-vous gastronomique : le moelleux de foie gras au vin de Porto, le turban de sole à la brandade de morue laissaient place au « coup de milieu » le Spritz glacé à l’orange. Cette première « salve » permettait aux chanteurs de faire un premier récital avec la reprise de l’hymne des Anciens dont le refrain entonné en chœur, il  fit trembler les murs du restaurant.
Reprise sérieuse ensuite avec le pavé de quasi de veau aux senteurs de cèpes, un délice fondant et sa mousseline de patates douces. Le fromage fermier enchaînait puis le bouquet final : l’omelette Norvégienne flambée au Grand Marnier et ses parts Gargantuesques.
Il était temps alors de reprendre le récital des chanteuses et chanteurs : Marie-Claude, Fanette, Jean, René, Jean-Paul, Manu, Sylvaine, Alain, Roger etc. L’orgue de barbarie de Marc fit aussi sensation.
La nuit était tombée depuis bien longtemps quand les festivités prirent fin, vivement le rendez-vous du 10 janvier.