Banquet annuel

 Bnaquet 2015

 Claudette et Lucien à l’honneur.

Rendez-vous incontournable désormais que celui pris en novembre au Relais de l’Abbaye pour le banquet annuel. Pas moins de 87 convives ont participé à ce rendez-vous de gastronomie et d’amitié. On peut parler de gastronomie puisque les mets proposés ont fait l’unanimité sur leur qualité et originalité. Le chef et son équipe étaient en grande forme. Service impeccable également le tout chapeauté par Véronique et Marc.

Dans son mot de bienvenue le président évoquera les évènements sanglants de Paris et les disparitions de plusieurs « Anciens ». « Il nous est difficile d’avoir le cœur à la fête, pourtant comme on le dit souvent : «  la vie continue ». Vous êtes nombreux et nombreuses à avoir vécu de terribles moments, vous savez ce que veux dire « poursuivre la route », modestement espérons que notre association aide à cela. »

Les bonnes nouvelles sont rares aussi les 65 ans de mariage de Claudette et Lucien se devaient de faire l’actualité. C’est en effet le 5 août 1950, à Charlieu, que Lucien, le Président d’honneur des Anciens, épousa Claudette. ces noces de palissandre ont été saluées comme il se doit par des applaudissements nourris ainsi que par une aubade donnée par Marc et son orgue de barbarie.

Il était temps de passer à une activité plus roborative. Extra le marbré de foies gras de canard maison, sublime le filet de cabillaud en croûte de citron, il était alors temps de faire une pause glacée. Ce premier temps mort était mis à profit pour écouter chanteuses et chanteurs avec une mention particulière à Fernande.

Le ballet du service reprenait alors : le rôti de veau aux senteurs de cèpes précédait l’assortiment de fromages puis venait le moment qui est en passe de devenir incontournable, s’il ne l’est déjà, de l’omelette Norvégienne. Qui n’a jamais mangé cette spécialité du Relais ne peut parler de ce dessert avec objectivité. D’abord il y a le cérémonial : l’extinction des lumières puis la belle flamme bleue du Grand Marnier qui flambe. Les plats succèdent aux plats, les parts énormes entraînent des « tout ça », des « c’est trop ! ».Finalement tout sera englouti quelques gourmandes et gourmands accepteront de faire une entorse au régime en reprenant une seconde un moment de honte et si vite passé. L’ambiance ayant à nouveau remontée d’un cran le « the voice seniors » pouvait reprendre, le public était ravi.

La nuit était tombée depuis pas mal de temps lorsque la fête se terminait, une nouvelle fois elle avait fait l’unanimité. Vivement le 8 janvier que l’on se retrouve pour l’AG.

 

 

 

 

 

Retrouvailles ludiques et conviviales repas rendez-vous

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×